Archives pour la catégorie Projet Universitaire

L’impression 3D: plus verte ou plus sociale ?

Tiskaj-ZELENO-Grass-3D-Printer-537x405un article plutôt bien écrit sur le site fastcoexist.com présente l’étude d’un doctorant de l’université de Berkeley.

l’impression 3D n’est pas  une solution à des questions environnementales car

  • l’impression 3D est gourmande en énergie,
  • elle consomme 40% de plus de matière pour un même objet que son équivalent industriel,
  • avec la baisse des couts les Fabrikants que nous serons produiront des objets jetables

Toutefois avec les  nouveaux matériaux il y a des réponses a ces problématiques. le Doctorant cite notamment l’initative à suivre d’un de ses professeur qui s’est basé sur de la sciure de bois et un adhésif pour générer une matiere imprimable avec les imprimantes 3D, sans avoir besoin de la chauffer (à suivre donc)

L’élément le plus positif est par contre l’apport de la technologie dans des coins reculés du globe, loin des routes de livraisons et des (rares) destinations ou amazon livre ;-) et on le voit déjà au travers des initatives comme celle dont j’ai déjà parlé plus tôt : une prothese de main pour un jeune soudanais imprimée en 3D

 

Le varech (algue) comme matériau pour impression 3D Médicale

Stylo 3D injectant du gel a base de Varech

les matières utilisées dans l’impression 3D sont surtout des dérivés du plastique (Genre ABS), des alliages de métaux, des pâtes de métaux

Des chercheurs australiens sont en train de tester le Varech comme matériau d’impression 3D a usage médical. En effet l’algue a des propriétés protectrices contre les Virus, les champignons… et en plus stimule la production de cellules souches. Bref, l’idéal pour un usage Médical.

ces chercheurs s’appuient sur un stylo « 3D Printing Bio Pen » développé dans la même université pour injecter et positionner le gel a proximité des tissus a soigner.

 

 

construire une maison en 24h avec une imprimante 3D Géante

n-MAISON-3D-large570les imprimantes 3D permettent de Façonner des petites pièces, ou petits Objets, mais là c’est une autre Dimension: le Huffington Post publie un article  qui décrit l’application des principes de l’impression 3D pour faire des maisons, et théoriquement en 24h.

En gros c’est un immense bras/grue motorisé, qui injecte du béton a la manière des imprimantes 3D, associé a une pince qui positionne des poutres (pour les dessus de portes ou le toit)

Ca ne prend évidemment pas en compte le temps d’installation de l’imprimante Géante .

un des intérêts que j’y vois c’est surtout permettre aux architectes d’avoir des nouveaux outils de créativité.